Thèmes

actualité amis annonce art article background bleu blog bonne cadre chez cinema

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animal solitaire égaré (2)
· Au bal des faux-culs (55)
· Bienvenue dans la Vraie vie (271)
· Cinéma - vidéo - théâtre (199)
· Elections Perpignan St-Cyprien... (114)
· Expositions, animations (441)
· Info temporaire (8)
· Je vous trouve très bio (145)
· La Crise économique, c'est fantastique (95)
· Le monde selon Monsanto (23)
· Météo en direct, webcams (5)
· Musique,concerts (237)
· On s'en fout...presque (8)
· On vit une époque formidable (68)
· Peinture, sculpture (26)
· Sportez-vous bien (31)
· Tapas, l'escalivade, la fidéua...et la bonne"bouffe" (24)
· Téléthon (32)
· Travailler moins pour gagner plus (21)

Liste de lecture Deezer
Rechercher
Derniers commentaires

pourquoi ne pas avoir penser a les faire dans une boulangerie alors ???
Par beaufond, le 21.08.2014

bonjour beaufond le 19/08/2014 po ur répondre a votre message!!! le s cours de pôle dance se font bien a l'a
Par bis, le 21.08.2014

a l alibido ... si t es pas *********** tu fais pas de pole dance . pourquoi faire tjrs des amalgames? le pole
Par beaufond, le 19.08.2014

bonjour que ce passe t'il au camping le bosc d'en roug? plus de directeur et deux salariés qui dirigent le cam
Par Anonyme, le 28.05.2014

very nice site! cheap goods http://aixypeo 2.com/ayaoka/4 .html
Par Pharmd87, le 16.05.2014

Voir plus

Articles les plus lus

· Les fesses, objet de plaisir mais aussi de culture...
· Saint-Cyprien...forum des associations
· Quel est le site météo généraliste le plus fiable?
· Saint-Cyprien...architecture contemporaine...
· Dove vai ?...à la Mostra de Venise...

· "La Crise économique, c'est fantastique...
· Cécile Duflot sous les projecteurs...
· bec en sabot
· Camion Cross and 2CV Cross avec l'ASA Terre d'Elne
· le plus gros crocodile
· St-Nazaire...à la découverte de la Pole Dance...
· Rosa Luxemburg...la grande rentrée au lycée...yeah
· Salon International Auto Moto Rétro à Perpignan
· Alors, en forme! Laure Manaudou...
· Triste spectacle... attention ces images peuvent choquer

Voir plus 

Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Blogs et sites préférés

· 10cre


Statistiques

Date de création : 01.03.2007
Dernière mise à jour : 18.10.2014
3708articles


La Crise économique, c'est fantastique

Encore et encore, c'est que le début...

Publié le 18/08/2014 à 07:41 par stcypnews
Encore et encore, c'est que le début...
 
" Un moment de bonheur, à lire avec délectation...!
 
Remarquable synthèse, que seuls les Suisses pouvaient écrire avec une telle cruelle lucidité...! 

 Publié dans la presse suisse suite à la visite d'une délégation du sénat à Genêve.... "

Merci Serge !

 

Quelque part en Europe...

Publié le 05/04/2014 à 17:13 par stcypnews Tags : euro europe
Quelque part en Europe...

 

[Portrait] Jacques Sapir. Le Savant et le Politique

 

Figure de proue des opposants à l’euro et critique acerbe du néolibéralisme contemporain, l’économiste Jacques Sapir réactive la figure de l’intellectuel engagé, dans un aller- retour permanent entre réflexions théoriques et prises de position politiques.

 


Fermons les yeux et imaginons. Nous sommes au printemps de l’année 1983, à Paris. La nuit est tombée depuis longtemps déjà sur la capitale française, lorsque s’avance, rue du Faubourg Saint-Honoré, un petit groupe de personnages, sortant discrètement du Palais de l’Elysée. Un tout jeune économiste, du nom de Jacques Sapir, se trouve parmi eux. Dans quelques jours, à l’aube de ses 29 ans, il sera nommé secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie, des Finances et du Budget, au sein du gouvernement formé par Jean-Pierre Chevènement. D’hésitations en atermoiements, François Mitterrand a tranché, le « tournant libéral » n’aura pas lieu, et la carrière politique de celui qui est alors professeur à l’université Paris-X-Nanterre est lancée...le loup et la plume

 

 

 

 

Rebecca Guay

 

 

Quelqu'un à Wall Street devait parler...

Publié le 29/03/2014 à 17:50 par stcypnews
Quelqu'un à Wall Street devait parler...

 

Ronnie Moas : « Quelqu'un à Wall Street devait parler des conséquences du capitalisme. »

 

Depuis la parution de son rapport sur l’éthique et la morale dans la finance, l’analyste de Wall Street Ronnie Moas a été propulsé sur la scène médiatique américaine. En mettant sur la liste noire de son agence Standpoint Research des firmes comme Amazon ou Apple, pour des raisons éthiques, Moas ne s’est pas fait que des alliés parmi les traders et les gestionnaires de fonds.

 

Quelle est l’activité de Standpoint Research, la firme que vous avez créée ?

Standpoint Research est un centre de recherche financière indépendant : nous n’avons pas de conflit d’intérêts, nous donnons des conseils sur la bourse, principalement à des fonds spéculatifs et des fonds communs de placement. J’ai aussi quelques clients individuels. Les idées sont générées par un modèle informatique à 125 variables que j’ai développé pendant cinq ans. Je le lance toutes les semaines et il génère des idées, pour moi. Ensuite, j’applique des données sur les fondamentaux et des analyses personnelles avant d’arriver à une véritable recommandation.

Typiquement, une recommandation prend la forme d’un rapport de 10, 15 ou 20 pages. Je ne peux donc pas vous recommander un nom comme cela, tout de suite, parce que j’ai besoin de mon modèle informatique tout comme je dois beaucoup travailler le résultat qu’il me donne. Pendant ces six dernières années, j’ai donné plus de 400 recommandations et il n’y a pas une seule firme à Wall Street qui a été capable d’être aussi précise que moi. Ma précision n’a pas d’égal dans le métier.

 

Vous considérez-vous comme un développeur informatique ? Un analyste financier ?

J’ai beaucoup de casquettes. Je fais tout. J’ai développé le modèle informatique et je suis aussi un analyste. C’est ma société et c’est à peu près le travail d’un seul homme. J’emploie des gens en Inde pour m’aider, qui ont tous des certifications CFA et CPA [NDLR : Chartered Financial Analystet Certified Public Accountant, deux diplômes] et que je paie très bien. Ils travaillent avec moi depuis plusieurs années maintenant.

 

Est-ce que votre firme a une bonne réputation aux États-Unis ?

Extraordinaire oui ! Il suffit d’aller voir mon site : j’ai été quatre fois à la télévision, sur CNBC, Wall Street Journal Video Channel ou encore Bloomberg pour le seul mois de janvier. J’ai été approché par bien d’autres publications ces dernières années. Après, je pense avoir une grande crédibilité à Wall Street… parce que je ne suis pas à Wall Street. Je fais tout le contraire de ce qui doit être fait : je vis à Miami Beach, je travaille depuis chez moi, je fais une sieste pendant la journée.

Si vous voyez un marché d’échange qui est promu quatre ou cinq fois en une journée à Wall Street, je viens souvent le jour suivant et je le déclasse. Je fais le contraire de Wall Street. Et c’est pour cela aussi que mon classement est supérieur à celui de la plupart de mes concurrents. Il y a beaucoup d’analystes à Wall Street : ils agissent comme des moutons. Tout le monde suit le berger ; moi, je vais dans une autre direction et c’est peut-être l’une des clefs de mon succès...RAGEMAG

 

 

 

 

" Oui, je prône le Bonheur Extérieur Brut ! " Hervé Kempf

Publié le 13/10/2013 à 18:18 par stcypnews
" Oui, je prône le Bonheur Extérieur Brut ! " Hervé Kempf

 la Dame d'Elne

 

 

Hervé Kempf :

« il faut être malade pour être obsédé par l’idée de gagner des millions d'euros »

 

Devenu journaliste spécialisé dans l’environnement à la suite de la catastrophe de Tchernobyl, Hervé Kempf rejoint Le Monde en 1998 pour s’atteler à informer les lecteurs sur la question écologique.

En août 2013, il quitte le journal, considérant ne plus pouvoir exercer son métier et être victime d’obstructions dans le traitement de l’affaire de l’aéroport Notre-Dame-des-Landes. Il publie quelques semaines plus tard une longue et explosive tribune sur son site d’information Reporterre, dans laquelle il explique les raisons précises de son départ et brosse un portrait très critique de la presse et du quotidien de référence.

Au cœur de sa réflexion, se trouve la description d’une dérive oligarchique de la société, dont les acteurs seraient à la fois la presse, la sphère économique et le monde politique. Pour en parler il a longuement reçu RAGEMAG à son domicile...Ragemag

 



"...si on met du football dans la tête des gens tous les soirs, c’est bien parce qu’on veut qu’ils oublient le reste..."

 

Optimiste je voeux...cet été 2013 avec la sauce Hollandaise

Publié le 18/07/2013 à 08:05 par stcypnews

Le bon sens au cimetière

Publié le 22/05/2013 à 09:16 par stcypnews Tags : pognon
Le bon sens au cimetière


SPÉCULATION SUR VOTRE MORT !

Suite à la diffusion cette semaine sur France 3 du magazine « Pièces à Conviction » concernant les pourris de la finance, j’ai décidé d’aller plus loin que le reportage et de faire une petite enquête…

Elle concerne les « Fonds de la mort », ces fonds spéculatifs qui rachètent les assurances vies des vieux malades et qui spéculent sur leurs morts. Les journalistes incriminent 2 banques françaises dont l’une « n’a pas souhaité répondre à nos questions » : il s’agit du Crédit Agricole.

Et bien je comprend pourquoi les banksters qui n’ont d’Agricole qu’une façade « historique » ont fermé leurs claques merdes à l’instar de BNP Paribas qui a bredouillé quelques explications sans convaincre lors du reportage télévisé : la réalité dépasse la fiction ! Histoire de s’en convaincre, voici un extrait de la plaquette d’une de leurs filiales (CACEIS) planquée au Luxembourg qui fait donc la promotion de ce qu’ils appellent « un placement d’avenir »

...Le Renifleur

 

 


La page d’accueil de la filiale du Crédit Agricole
http://www.caceis.fr/fr/caceis.html

La page dédiée à votre mort prochaine
http://www.caceis.com/fr/newsletters/newsletter-14.html#a4

 

 

 


 

 

Remember

La fin d'une époque


Vous avez aimé les " subprimes ", vous adorerez la suite !

Ne vous inquiétez pas : tout est sous contrôle ! Heureusement que l’on peut lire et entendre un peu partout que les banques françaises ne sont en aucun cas aussi exposées que les banques américaines à la crise actuelle. Rassurés, nous sommes... Le serons-nous pour assez longtemps ?...le monde merveilleux de la Finance

 

 

Comment a-t-on pu en arriver là ?

Martin Wolf, éditorialiste au Financial Times, donne une excellente définition de notre système financier : « La finance moderne se résume à ôter les risques des épaules de ceux qui sont capables de les porter (les banques), pour les mettre sur les épaules de ceux qui sont incapables de les comprendre. »

Lafourmi

 

 

Le cul entre deux chaises

Publié le 18/03/2013 à 09:48 par stcypnews Tags : France euro
Le cul entre deux chaises

 

 

L'euro menace la sécurité de notre épargne

 

Publié par LFO le Samedi 16 Mars 2013

Face aux échecs cuisants de la monnaie unique, le dernier argument des défenseurs de l'euro était de dire que cette monnaie protégeait notre épargne. Je crois bien que depuis quelques heures les épargnants chypriotes ne sont pas du même avis.

Avec une taxe exceptionnelle de 6,75% pour tous les dépôts bancaires de moins de 100 000 euros et de 9,9% au-delà de ce seuil, les Chypriotes vont devoir payer un lourd tribut sur l'autel de l'euro. Loin de garantir leur épargne, la monnaie unique est devenue un facteur d'insécurité.


L'euro était censé apporter la croissance ; il a plongé le continent dans la récession. L'euro était censé protéger les peuples européens ; les pays avec la monnaie unique sont ceux subissant le plus durement la crise depuis 2008. L'euro était censé apporter la stabilité; les épargnants chypriotes se ruent aujourd'hui aux guichets pour sauver leurs économies. Bref l'euro est une calamité.

L'UE est décidément une secte. Et les dirigeants européens sont des disciples soumis sans aucune liberté de conscience. Comment expliquer autrement ce fanatisme moderne pour la monnaie unique ? Pourquoi tant de sacrifices pour rien ?

Le président chypriote Nicos Anastasiades le dit lui-même, ce choix "douloureux" est guidé par une "éventuelle sortie de l'euro". Mais on a envie de lui dire comme à tous ces dirigeants européens soumis : et alors ? Qu'a apporté l'euro aux peuples européens qui justifie aujourd'hui qu'on veuille le sauver par tous les moyens ? Rien, absolument rien.


La Grèce, l’Irlande, le Portugal, l'Espagne hier. Chypre aujourd’hui. Et demain à qui le tour ? Les Français vont-ils découvrir un beau matin que leurs comptes bancaires vont être taxés pour sauver le veau d'or de quelques illuminés à Bruxelles et à Francfort ? Aujourd'hui la secte de l'UE est acculée. Si elle est obligée d'imposer un tel plan à Chypre dont le PIB représente une part infime à l'échelle de la zone euro, on comprend bien qu'elle sera incapable de faire face quand un pays comme l'Italie sera à son tour asphyxié par la monnaie unique.

Plus que jamais tout démontre que nous devons organiser un démontage organisé et responsable de l'euro.

Nicolas Dupont-Aignan
Député de l'Essonne
Président de Debout la République

 

 

 

 

 


Changer de politique, c'est possible

...la nouvelle série de Debout La République

 

Face aux échecs cuisants du PS et de l'UMP, les Français ont compris qu'ils n'avaient plus rien à attendre des partis qui gouvernent le pays depuis 30 ans. Cependant, à force de matraquage et de propagande, les experts de salon et les éditorialistes parisiens les ont convaincus qu'il n'y avait pas d'espoir. La crise est inéluctable. La France appartient au passé. Il faut souufrir pour espérer survivre dans la mondialisation. Voilà ce qu'on entend à longueur de journées.

Comment s'étonner alors que de moins en moins de Français croient en la politique ? Comment leur reprocher leur résignation ?


Pourtant tout cela n'est que balivernes et fariboles. Il n'y a pas de fatalité à notre déclin. Nous sommes un grand pays et nous avons tous les atouts pour réussir dans le futur comme nous l'avons fait par le passé.

Les Français espèrent depuis longtemps une force politique patriotique, républicaine et indépendante qui les débarasse des incapables de l'UMP et du PS. Seulement ils ne la voient pas. A nous de leur montrer que Debout la République incarne cette force politique d'avenir. Pour cela nous devons faire oeuvre de pédagogie. C'est pourquoi nous lancons une série d'entretiens intitulée "Changer de politique, c'est possible". Cette série a pour but d'exposer de manière simple et accessible à tous l'alternative politique de DLR à travers des thématiques et des sujets de fond.


Dès aujourd'hui vous pouvez visionner le premier épisode dans lequel Laurent Pinsolle explique pourquoi et comment démonter l'euro. Laurent Pinsolle qui est membre du Bureau national de DLR et délégué national au Patriotisme économique et à l'Equilibre des Comptes publics, explique l'absolue nécessité de liquider l'euro pour sortir de la crise. Il y détaille aussi les conditions de son démontage. Grâce à ses éclairages et ses références à des économistes de renom dont plusieurs Prix Nobel , chacun pourra comprendre l'impérieuse nécessité d'en finir avec une monnaie qui n'a profité qu'aux banques et aux marchés financiers.

 

 


Pourquoi et comment démonter l'euro : Entretien... par dlrtv



" Tout est prêt pour le vrai changement. Il ne manque plus que l'étincelle. A nous de la provoquer ! "

 


La vie est un art...

Publié le 06/03/2013 à 09:57 par stcypnews
La vie est un art...

 

 

...l'art de vivre

 

Quand on cherche la cause des causes, il est bon d'entrevoir les solutions

 

" Le film est captivant, il fait réfléchir, il touche et met le doigt sur ce qui est raisonnable. Il permet de voir la situation de la société et le devoir de l'argent sous un jour nouveau.

Un thème d'une actualité brûlante...

 

 

 

w

Occupé

Publié le 30/01/2013 à 16:17 par stcypnews Tags : travail
Occupé

Les indignés

and

TimeToSignOff

Où Chercher du boulot en 2013 ?

 

Clairement, pas en France, qui devrait échapper de peu à la récession, ni même en Occident, où le FMI prévoit une croissance limitée à 1,4%. Mais ne désespérez pas, le Business Insider a compilé les données de la Banque mondiale pour faire son Top 20 des pays qui connaîtront la plus forte croissance de 2013 à 2015. Si vous aimez les voyages (où avez vraiment besoin de gagner votre vie), vous n'allez pas être déçus.


Bien sûr, la Chine (n°5 du classement), est toujours une option, mais c'est surtout l'Afrique qui fait figure d'Eldorado : 11 des 20 pays qui connaîtront la croissance la plus forte d'ici à 2015 appartiennent à ce continent (ex: Congo, Ethiopie ou Angola : 8% de croissance/an d'ici à 2015, Sierra Leone, 4e du classement : 9,5% de croissance moyenne 2013-15).

 

 


Ceux qui aiment les économies qui bougent vraiment tenteront leur chance en Mongolie ou au Timor Oriental, respectivement n°1 et 3 du classement, avec entre 11 et 14% de croissance moyenne attendue sur 2013-2015.

 

 


Les plus aventureux, enfin, prendront la direction du n°2 du top 3 : l'Irak,dont la croissance annuelle moyenne devrait atteindre 12,2% d'ici à 2015.

Welcome to Baghdad !


En lire plus dans le Business Insider (en anglais)

Meilleurs Voeux

Publié le 05/01/2013 à 08:42 par stcypnews
Meilleurs Voeux
2013 une belle année...n'oubliez pas de jouer au loto, grattez les tickets de la F des J, inscrivez-vous à la télé réalité ou encore devenez footballeur ou mieux faites une grande carrière politique et plein d'autres choses (casino, PMU...) mais surtout ménagez le travail, il se fait rare, c'est usant et çà ne rapporte plus.
" consommer avec modération "

 

 

 


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 | >>> | Dernière page

DERNIERS ARTICLES :
Elne...cinéma René Vautier
Voici la programmation pour la semaine du 15/10 au 21/10/2014 Cinéma René Vautier (66200) Samba 3 Coeurs Gemma Bovery Leviathan L'institutrice LES SORTIES CINEMA DE LA SE
Un bon résumé de la vie...

F Estives 2014 à Cerbère
Le MOC, le mouvement politique des objecteurs de croissance, veut permettre à tous les objecteurs de croissance (les OC) qui ne se reconnaissent pas/plus dans la forme « 
Encore et encore, c'est que le début...
  " Un moment de bonheur, à lire avec délectation...!   Remarquable synthèse, que seuls les Suisses pouvaient écrire avec une telle cruelle lucidité...!   Publié dans la
Il était une fois un homme qui avait peur de son hombre
 L'histoire aurait pu se situer à OK Corral, non, elle se passe à St-Cyprien dans l'Ouest de la Méditerranée     L'affaire n° 20 du conseil de mardi demandait d'accorder
forum