stcypnews
infos pour la qualité de vie à st-cyprien et sa banlieue ou c'est pas toujours celui qui dit qui est

Thèmes

actualité amis annonce art article background bleu blog bonne cadre chez cinema

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animal solitaire égaré (2)
· Au bal des faux-culs (55)
· Bienvenue dans la Vraie vie (272)
· Cinéma - vidéo - théâtre (199)
· Elections Perpignan St-Cyprien... (114)
· Expositions, animations (443)
· Info temporaire (8)
· Je vous trouve très bio (145)
· La Crise économique, c'est fantastique (98)
· Le monde selon Monsanto (23)
· Météo en direct, webcams (5)
· Musique,concerts (237)
· On s'en fout...presque (8)
· On vit une époque formidable (68)
· Peinture, sculpture (26)
· Sportez-vous bien (31)
· Tapas, l'escalivade, la fidéua...et la bonne"bouffe" (24)
· Téléthon (32)
· Travailler moins pour gagner plus (21)

Liste de lecture Deezer
Rechercher
Derniers commentaires

pourquoi ne pas avoir penser a les faire dans une boulangerie alors ???
Par beaufond, le 21.08.2014

bonjour beaufond le 19/08/2014 po ur répondre a votre message!!! le s cours de pôle dance se font bien a l'a
Par bis, le 21.08.2014

a l alibido ... si t es pas *********** tu fais pas de pole dance . pourquoi faire tjrs des amalgames? le pole
Par beaufond, le 19.08.2014

bonjour que ce passe t'il au camping le bosc d'en roug? plus de directeur et deux salariés qui dirigent le cam
Par Anonyme, le 28.05.2014

very nice site! cheap goods http://aixypeo 2.com/ayaoka/4 .html
Par Pharmd87, le 16.05.2014

Voir plus

Articles les plus lus

· Les fesses, objet de plaisir mais aussi de culture...
· Saint-Cyprien...forum des associations
· Quel est le site météo généraliste le plus fiable?
· Saint-Cyprien...architecture contemporaine...
· Dove vai ?...à la Mostra de Venise...

· "La Crise économique, c'est fantastique...
· Cécile Duflot sous les projecteurs...
· bec en sabot
· Camion Cross and 2CV Cross avec l'ASA Terre d'Elne
· le plus gros crocodile
· St-Nazaire...à la découverte de la Pole Dance...
· Rosa Luxemburg...la grande rentrée au lycée...yeah
· Salon International Auto Moto Rétro à Perpignan
· Alors, en forme! Laure Manaudou...
· Triste spectacle... attention ces images peuvent choquer

Voir plus 

Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Blogs et sites préférés

· 10cre
· Mosaïque..." Saint-Cyprien c'est vous "
· Le blog de Claudette Guiraud
· ADC contribuables de St-Cyprien
· Lescalivade...C mon chef !
· Marie-Pierre Sadourny-Gomez...St-Cyprien
· Pugnace...Saint- Cyprien
· Xav 66
· Le blog de Bernard "unautrestcyp"
· agoravox

Voir plus


Statistiques

Date de création : 01.03.2007
Dernière mise à jour : 11.01.2015
3714articles


Terroristes islamistes " même mécanique que pour les nazis"

Publié le 11/01/2015 à 18:39 par stcypnews
Terroristes islamistes " même mécanique que pour les nazis"

 

 

De passage à Bordeaux vendredi pour la parution de son dernier livre "Les âmes blessées" (Odile Jacob) et la commémoration de la rafle des juifs, le neuropsychiatre Boris Cyrulnik a participé à l'émission "Point de vue" sur TV7 Bordeaux (à voir aussi sur le site de TV7). Il y a longuement commenté l'actualité, le dramatique attentat de Charlie Hebdo et la prise d'otages de Vincennes. En voici les principaux extraits

 


Comment expliquez-vous une telle violence au nom d'une religion ?

Cela s'est déjà vu dans le passé. Cela existe depuis longtemps. On met la haine dans des quartiers en difficulté, on repère les enfants, on leur offre des stages de formation. Ce sont des groupes politiques qui utilisent le terrorisme comme une arme. Quand la haine est semée, on repère les enfants les plus faciles à fanatiser et on les envoie au sacrifice. Cette organisation est financée par les gens du pétrole et de la drogue, qui ont des intentions politiques sur le Moyen-orient et l'Occident.

 

C'est un peu la théorie du complot ?

Ce n'est pas une théorie. Cela a déjà été fait. L'inquisition chrétienne relève du même processus. Le nazisme est parti de la belle culture germanique allemande, et en quelques années a mis le feu au monde. Des slogans sont entrés petit à petit dans la culture commune. La population s'est soumise à une représentation dépourvue de jugement. La société s'est imprégnée de ces idées.

 

Que faire aujourd'hui ?

On peut faire de cette tragédie une solidarité ou un massacre. Les musulmans français sont en danger. Ils risquent d'être agressés. 99% des arabes tués dans le monde le sont d'ailleurs par d'autres arabes. Ces phénomènes se sont produits dans l'histoire et se reproduiront.

 

Ces terroristes sont donc formatés et ne sont pas fous ?

Ce ne sont  pas des fous, ni des monstres. Ce sont des enfants normaux et en détresse, façonnés intentionnellement par une minorité qui veut prendre le pouvoir. Ces enfants sont abandonnés, en difficulté psychosociale et éducative, et il faudrait d'abord les éduquer. Ils le sont par les réseaux sociaux qui sont une arme pour façonner ces jeunes. Internet véhicule une représentation facile de la réalité, une pensée paresseuse à l'origine de toutes les théories totalitaires. Avec une minorité d'hommes formés, payés et armés, manipulés et fabriqués, on peut détruire une civilisation. Cela a été fait. L'inquisition et le nazisme l'ont fait

 

En disant cela vous déresponsabilisez aussi ces terroristes ?

C'est un risque. Je pense aussi que l'on a toujours un espace de liberté. Mais je veux parler de la responsabilité de nos gouvernants qui ont abandonné culturellement les gosses de nos quartiers et les ont soumis à des manipulateurs. L'Allemagne nazi était très cultivée, mais la base de la société ne l'était pas du tout. C'est exactement la même chose dans les pays du Moyen-orient.

 

Est-ce la même mécanique dans la tête d'un nazi et d'un fondamentaliste islamiste ?

Oui, clairement. C'est la même méthode...Sud-ouest
 
 
 
 
 
 
 

Jean-Marc Jancovici à l'Assemblée Nationale

Publié le 31/12/2014 à 15:02 par stcypnews

 

" la conscience fondamentale de notre identité humaine commune et communauté de destin, la conscience de la responsabilité et de la solidarité avec les générations à venir, de conscience du fait que l'humanité doit définir, pour le première fois de son histoire, les limites de son expansion matérielle " (Olbios)

 

 

 

 

 

Intégralité de l'audition de Jean-Marc Jancovici sur le changement climatique à l'Assemblée Nationale, à la Commission sur le Développement Durable du 6 Février 2013.
Compte rendu intégral de l'audition : http://www.assemblee-nationale.fr/14/...

 

 

 

Economie : l'heure des bonnes résolutions ?

Publié le 19/12/2014 à 10:42 par stcypnews
  Economie : l'heure des bonnes résolutions ?

 

Pour évoquer la loi Macron, qui fait couler beaucoup d'encre, Frédéric Taddeï reçoit sur le plateau l'économiste Thomas Philippon, l'anthropologue Paul Jorion, l'avocat Fiodor Rilov, Florian Philippot, vice-Président du Front National, l'économiste Natacha Valla, et Guillaume Duval, rédacteur en chef d'«Alternativeséconomiques». En fin d'émission l'archiviste et historien Thierry Sarmant brosse l'état du monde en 1715 pour comprendre celui de 2015...

 

l'intégrale :

http://www.france2.fr/emissions/ce-soir-ou-jamais/diffusions/12-12-2014_287579

 

 

interventions de Paul Jorion :

 
Paul Jorion-Ce soir (ou jamais !)_France 2_2014... par oliu1977

 

 

 

 

L’arnaque ... par Michel Leis (blog de Paul Jorion)

Publié le 11/12/2014 à 07:03 par stcypnews
L’arnaque ... par Michel Leis (blog de Paul Jorion)

 

 

Michel Leis :

" Sous l’effet d’une propagande intensive et ininterrompue depuis plus de vingt ans, il semblerait que de plus en plus de personnes soient victimes d’une arnaque à grande échelle, comme en témoigne cette conversation entendue il y a quelques jours entre deux employées au détour des allées de la supérette locale.

Le sujet du moment en Belgique (comme dans beaucoup de pays) c’est la nouvelle réforme des pensions qui va porter l’âge de la retraite à 66 en 2025 et 67 ans en 2030.

 

Après un échange de quelques minutes pour se plaindre de ces mesures, la conversation se conclut par quelques commentaires totalement résignés :

– Bon de toute façon, il faudra bien travailler jusqu’à cet âge, il n’y a pas le choix.

– Oui, on voit très bien que l’on ne pourra pas faire autrement.

Pourtant, si elles regardent dans la supérette où elles travaillent, pas l’ombre d’un(e) employé(e) au-dessus de 60 ans en dépit de l’âge légal de la pension, fixé en Belgique à 65 ans.

Si ces deux employées fréquentent les autres commerces ou supermarchés de la commune, elles ne verront pas non plus d’employé(e)s dans ces tranches d’âges. Mais plutôt que de regarder leur environnement immédiat ou les statistiques officielles européennes qui montrent un taux d’emploi des 55-64 ans inférieur à 39 % [i], elles préfèrent s’en tenir au discours officiel.

Elles restent avec cette illusion...Blog Paul Jorion

 

 

Braderie Croix-Rouge à Saint-Cyprien

Publié le 25/11/2014 à 08:14 par stcypnews Tags : saintcyprien
Braderie Croix-Rouge à Saint-Cyprien

 

Rendez-vous des bonnes affaires

 

 

Diner Spectacle du Lions Club Doyen St-Cyprien à Saleilles

Publié le 14/11/2014 à 17:15 par stcypnews
Diner Spectacle du Lions Club Doyen St-Cyprien à Saleilles

 

Diner Spectacle du Lions Club Doyen St-Cyprien à Saleilles le 21 Novembre

Elne...cinéma René Vautier

Publié le 18/10/2014 à 08:37 par stcypnews Tags : elne cinéma

Voici la programmation pour la semaine du 15/10 au 21/10/2014

Cinéma René Vautier (66200)

Samba 3 Coeurs
Gemma Bovery Leviathan
L'institutrice


LES SORTIES CINEMA DE LA SEMAINE



LES FILMS TOUJOURS A L'AFFICHE


Gemma Bovery

Gemma Bovery

mercredi samedi 21h; vendredi 16h.
Voir la présentation  Voir la bande-annonce
Leviathan

Leviathan

Version Originale - jeudi 18h30.
Voir la présentation  Voir la bande-annonce
L institutrice

L'institutrice

Version Originale - vendredi 18h30; mardi 21h.
Voir la présentation  Voir la bande-annonce

 

 

Un bon résumé de la vie...

Publié le 09/09/2014 à 07:45 par stcypnews

F Estives 2014 à Cerbère

Publié le 21/08/2014 à 07:07 par stcypnews Tags : cerbere estives
F Estives 2014 à Cerbère

Le MOC, le mouvement politique des objecteurs de croissance, veut permettre à tous les objecteurs de croissance (les OC) qui ne se reconnaissent pas/plus dans la forme « parti » de disposer quand même d’un « mouvement » politique.

Le MOC s’appuie sur un ensemble de textes dont le premier est l’Appel de Vassivières (août 2007). Mais d’autres sont venus ensuite et bien sûr aucun n’est « gravé dans le marbre » ni ne fixe une « ligne » du mouvement : trajet de l’escargot (2009), plate-forme de convergence (2009), « sans illusion, sans attendre » (2012), etc.

 

Le MOC est donc un mouvement politique généraliste sur la base d’une double définition :

·        stricto sensu nous défendons la décroissance(c-à-d la transition, le trajet de l’actuelle société de croissance que nous rejetons radicalement à une société d’a-croissance que nous définissons de façon ouverte et buissonnante et que nous expérimentons dans nos alternatives minoritaires). Nous assumons le « dé- » de décroissance : c’est bien une réduction du PIB et de l’empreinte écologique qui lui est associée que nous défendons pour le Nord global. Quant au Sud global, nous n’avons aucune réticence à ce qu’une certaine croissance lui soit possible, à condition évidemment pour lui de rompre avec notre « modèle » de développement, et pour nous de rembourser notre dette écologique.

·        Plus tactiquement, en France : nous défendons une convergence antiproductiviste dont nous acceptons de n’être que l’une des composantes (la composante radicale) avec d’autres forces résolument anticapitaliste, antinucléaire, pacifiste… (c’est sur ces refus que nous ne faisons aucune entente avec des gauches et des écologies d’accompagnement, ou non défenseuses d’un arrêt rapide des nucléaires).

 

Si le Mouvement des Objecteurs de Croissance se sent toujours partie prenante des révoltes populaires… nous n'avons aucun « espoir à gauche » .Il ne s’agit pas pour les décroissants de déserter le terrain des luttes mais 1/ de les élargir systém(-at-)iquement dans une perspective émancipatrice et 2/ sans attendre une prise préalable du pouvoir, de ne plus collaborer à la fabrication du capitalisme et de se mettre à explorer les alternatives concrètes qui couvrent tous les besoins en humanités : alimentation, logement, santé, monnaie, transport, éducation, culture… toutes ces interdépendances qui conditionnent une autonomie généralisée de la vie.

 

Par exemple, la lutte de NDDL est un refus systémique d'un modèle de société qui sacrifie l'autonomie alimentaire des communautés au profit d'une politique des transports et industrielle mettant en concurrence les territoires européens. Par exemple, la lutte contre l'extractivisme (hydrocarbures , biomasse , minerais) est un refus systémique d'une société industrielle qui gaspille les ressources au détriment des équilibres des écosystèmes et du respect des générations tant passées que futures. Par exemple, les réquisitions de terres, de logements, la réappropriation et l'occupation des ateliers sont le refus d'un droit de propriété qui limite (ou interdit ) l'usage des droits essentiels à se nourrir, se vêtir , se loger, se protéger… Contre le droit de propriété privée nous défendons le droit d’usage.

 

C’est donc bien toute une organisation sociale en tant que telle dont nous rêvons. Le refus des « avantages » de la productivité, de la technicité, de la facilité se fonde sur nos préférences pour la lenteur, pour la qualité de la vie, ce qui n’exclut pas un certain effort. Une telle organisation est aussi politique : nous ne croyons pas à la fable de la prise préalable du pouvoir pour transformer quoi que ce soit. Nous pourrions même dire, au vu de l'expérience historique, que pour l'émancipation sociale et le respect des équilibres écologiques, le pouvoir n'est pas la solution mais l'un des problèmes.

Pour vivre dignement, la simple « juste redistribution des richesses » ne suffit pas si on ne redéfinit pas les besoins, leur mode de production (de l’aval des « ressources » à l’amont des « déchets ») et les limites que la préservation de nos écosystème nous imposent. Quand au partage de ces biens et des tâches (en particulier les plus pénibles), il doit se faire dans un souci d'égalité des revenus, pour tous, par une diminution du temps de travail , par la gratuité d'accès et d'usage et non dans un modèle de mise en concurrence de tous par tous.

 

Le mode d’existence de l’humanité en tant qu’espèce vivante doit donc s’inscrire dans ce que nous appelons « espace écologique », c’est-à-dire la limitation de tous nos projets entre un plancher et un plafond. Pour nous la liberté ne consiste pas à franchir sans cesse les limites mais à vivre en commun dans les limites de l’équilibre des écosystèmes.

 

 

Depuis 2006, les objecteurs de croissance, les anti-productivistes, les partisans de l'après développement, de l'écologie radicale se rencontrent en été pour partager un moment de dialogue. L’an dernier c’était à Notre-Dame des Landes, en 2012 en Belgique (à Rossignol), en 2011 à Moissac (Tarn-et-Garonne)...
Cette année, les (F)Estives sont co-organisées par l'AderOC, l'association d'éducation populaire de l'objection de croissance (http://www.objectiondecroissance.org/) et par l’association animée par François Schneider, Recherche & Décroissance.
 Elles se déroulent sous la forme de tables rondes et d'ateliers participatifs à partir d'un thème général chaque année différent.
 Mais aussi, dans la journée ou en soirée, nous tenons à ce que ces rencontres soient culturelles et conviviales : ce sont des occasions de faire participer des associations locales, d’aborder des problématiques locales.
Nous déclinerons le thème de cette année en 3 axes qui seront autant de tables rondes et qui seront aussi traités dans les ateliers, tant théoriques que pratiques :
·  Pourquoi décroître ?
·  Quels projets pour des sociétés d’acroissance ?
·  Comment décroître, quelles transitions, quelles propositions politiques ?
Ateliers divers, théoriques et pratiques :
réduire les intrants en viticulture, décroissance des institutions, revivre des savoir-faire artisanaux et paysans, municipalisme libertaire, quelle rupture écologique avec l’UE, monnaie locale et immobilisation foncière, plantes et fabrication de produits d'hygiène courants, RI et DIA, chansons à danser...
Nous profiterons de notre présence en Catalogne pour, le jeudi 28 août, organiser à Port-Bou une rencontre : les expériences de décroissance en Catalogne.
Le mythe d’une croissance comme moteur de l’économie est en train de s’effondrer. Non seulement même les économistes reconnaissent - enfin avec des chiffres - que la croissance n’a été qu’une parenthèse mais les historiens nous confirment que les « trente glorieuses » n’ont été que les « trente ravageuses ».
En ce sens, il ne devrait plus rester que des « objecteurs de croissance » ; parmi lesquels il faudrait distinguer entre les malheureux (ah ! si la croissance pouvait revenir mais... ce n’est plus possible) et les réalistes (la croissance n’a jamais été une solution mais toujours un problème).
C’est dans ce contexte que nous devons prendre nos responsabilités : puisque cela fait plus de 40 ans que les seuils de soutenabilité écologique ont été dépassés, comment décroître ?
 Pour quelles sociétés d’acroissance ?
Par quelles transitions ?
Que peut-on rêver après le productivisme et le capitalisme ?
Contact : AdeROC – Pallières 30140 Thoiras
secretariat@objectiondecroissance.org

 

Encore et encore, c'est que le début...

Publié le 18/08/2014 à 07:41 par stcypnews
Encore et encore, c'est que le début...
 
" Un moment de bonheur, à lire avec délectation...!
 
Remarquable synthèse, que seuls les Suisses pouvaient écrire avec une telle cruelle lucidité...! 

 Publié dans la presse suisse suite à la visite d'une délégation du sénat à Genêve.... "

Merci Serge !

 


DERNIERS ARTICLES :
Terroristes islamistes " même mécanique que pour les nazis"
    De passage à Bordeaux vendredi pour la parution de son dernier livre "Les âmes blessées" (Odile Jacob) et la commémoration de la rafle des juifs, le neuropsychiatre B
Jean-Marc Jancovici à l'Assemblée Nationale
  " la conscience fondamentale de notre identité humaine commune et communauté de destin, la conscience de la responsabilité et de la solidarité avec les générations à ve
Economie : l'heure des bonnes résolutions ?
  Pour évoquer la loi Macron, qui fait couler beaucoup d'encre, Frédéric Taddeï reçoit sur le plateau l'économiste Thomas Philippon, l'anthropologue Paul Jorion, l'avocat
L’arnaque ... par Michel Leis (blog de Paul Jorion)
    Michel Leis : " Sous l’effet d’une propagande intensive et ininterrompue depuis plus de vingt ans, il semblerait que de plus en plus de personnes soient victimes d’u
Braderie Croix-Rouge à Saint-Cyprien
  Rendez-vous des bonnes affaires    
forum